Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Le blog de alaintourdumonde

 P1010138.JPG


 Bienvenue sur mon blog,c'est la réalisation d'un long rêve, partir faire le tour du monde, mais voilà un jour on se réveille et on se dit pourquoi pas moi?

 

Le projet, je l'avais dans la tète depuis longtemps, au début on se dit par quoi

on commence:

 

- Quand partir: fin Septembre 2012 à fin Juin 2013.

 

Demande d'un congé sabbatique: je dois remercier en premier mon patron

Mr Lamothe qui m'a tout de suite fait confiance et toute l'équipe qui m'encourage

dans mon projet.

 

-L'itinéraire : j'avais l'idée mais je dois remercier Anne de la Route des voyages

pour m'avoir aider à concrétiser mon projet.

 

-Le financement : on trouve des solutions.... et on se lance.....

 

-La préparation : un nouveau passeport, un permis de conduire international,

     se mettre à jour des vaccinations, le sac à dos ( quoi emmener...ce n'est pas simple pour moi...) et on prend des cours d'espagnol à l'Institut Cervantès à Bordeaux....

 

Au fait, je m'appelle Alain,

 

                  Je travaille à la pharmacie Lamothe à Petit-piquey sur le bassin d'arcachon.

 

 

Un voyage nous offre des émotions, des doutes , des attentes , des découvertes mais surtout des partages

aux mille visages et aux mille mains ouvertes ........

 

 

                  Ma devise :

 

                                               "" la vie est une chance saisis-la.

 

                                                   la vie est beauté , admire-la. 

 

                                                   la vie est un rêve , fais en une réalité.

 

                                                    la vie est un défi , fais lui face.

 

                                                    la vie est un jeu, joue -le.

 

                                                    la vie est précieuse , prends-en soin.

 

                                                    la vie est amour , jouis-en.

 

                                                    la vie est est un mystère , perce-le.

 

                                                    la vie est promesse , remplis-la.

 

                                                    la vie est tristesse , surmonte-la.

 

                                                     la vie est un combat , accepte-le.

 

                                                     la vie est une aventure , ose-la.

 

                                                     la vie est la vie , défends-la.  "                     Paroles de Mère Thérésa.  

 

 

 

Voir les commentaires

Association Solidarité Bolivie: 

Projet de développement durable en Bolivie:


 

Solidarité Bolivie est une association loi 1901, ONG depuis 1993.

Fondée en 1986, implantée à Annecy, l' assiociation fonctionne avec des bénevoles

engagés qui depuis la France tissent des liens avec les responsables locaux sur des projets

et des boliviens qui dédient leur vie à la réussite des actions soutenues par l'association.

 

Objectifs: 

 

Créer des liens avec le peuple bolivien.

 

Faire connaitreson histoire, sa situationde pauvreté et de dépendance, ses luttes actuelles

pour trouver sa juste place, les aspirations de sa jeunesse , les meilleurs aspects de sa culture,

son sens de l'aide mutuelle et solidaire.

 

Aider des populationsdans leurs luttes pour sortir de la pauvreté.

 

Soutenir la réalisation de projets collectifs à l'initiative de communautés ou groupes

locaux : éducation populaire,santé,musique,insertion sociale.

 

Les actions: 

 

Construction d'un pont à Pisaquiri.

 

Mise en route d'une radio " eco jovenes Bolivia" à El Alto

 

"Crecer juntos" école maternelle et primaire crées sur le modèle Montessori à Potosi

 

"Casa emaus" maison d'accueil pour les personnes vivant avec le VIH à Cachabamba

 

"Biosalud" centre de médecines alternatives à Potosi.

 

"Despertar la solidaridad" travail familial et social auprès des plus démunis à El Alto

 

"Canto sur" atelier de formation musicale et de lutherie à Sucre.

 

"Vivir" prévention de la maltraitance faite aux enfants à  Cochabamba.

 

Projet " Solstice " : 

 

Projet qui signifie changement

Le projet est né à El Alto en 2006 à l'initiative de locaux désireux de venir en aide à 

l'enfance et l'adolescence en situation de risque, orientant leur action vers la défense des droits

des enfants à la scolarité et contre la maltraitance.

L'action vise une population Aymara , immigrée des provinces rurales.

 

Concraitement l'équipe repère dans les classes les enfants en échec scolaire, voués à

terme à  vivre dans la rue;

Grace à un partenariat avec les enseignants, l'équipe assure un suivi personnalisé,

psychologique, remise à niveau, soutien scolaire.

Le travail s'effectue avec la collaboration des familles.

 

L'objectif est la réinsertion intégrale de l'enfant dans sa famille, son quartier, son collège.

Depuis 4 ans , 120  enfants ont été ainsi soutenus pour aboutir dans 95 % des cas à

une scolarité normale et une reprise de confiance en l'avenir.

Par exemple l'équipe accompagne un groupe d'adolescents durant un cycle de 3 ou 4 ans

un processus centré sur une formation qui vise le développement de la créativité, la libre

participation à partir d'analyses sur des thèmes de réflexion d'actualité qu'ils choisissent 

eux mêmes. La finalité de ce travail est de les aider à comprendre tout un processus de vie

dans lequel ils sont insérés.

A travers tous les échanges et débats entre eux ils ne restent plus passifs devant les 

évènements et apprennent à s'exprimer sans peur.

L'équipe fonctionne avec une garde de nuit, une éducatrice spécialisée et trois professeurs.

 

 

Mon projet:   rencontrer cette équipe à  La Paz. mais en Février date à laquelle je serai 

à La Paz c'est les vacances scolaires ......

 

 

 

Voir les commentaires

Published by Alain - - projets humanitaires

Projet du peuple Kichwa de sarayaku en amazonie équatorienne: 

La déforestation: 

 

La forêt Amazonienne est un espace de biodiversité mondial exceptionnel et immence.

Or depuis les années 60 le nord de l' amazonie équatorienne est exploitée par des compagnies

pétrolières.

Le nouvel appel d'offre de l'état aux compagnies pétrolières sur le reste du territoire est la preuve

d'une volonté de concéder des parcelles de forêt toujours plus grandes.

 

Cette déforestation représente la fin progressive de la biodiversité et du patrimoine des peuples 

autochtones.

 

Le peuple Kichwade Sarayaku: 

 

Il existe 7 ethnies d'amérindiens en amazonie équatorienne dont le peuple Kichwa.

Le peuple Kichwa de Sarayaku vit dans un village de 1200 personnes, sur les berges

du fleuve Bobonaza, dans la provine de Pastaza au centre de l'équateur.

 

Ce peuple dépend essentiellement des ressources de la forêt.

Son territoire ancestral s'étend sur 135 000 hectares.

Sarayaku possède son propre mode de gouvernement traditionnel basé sur des

principes démocratiques développés.

 

Le combat des Kichwa de Sarayaku: 

 

Depuis 25 ans , le peuple Kichwa combat une logique d'exploitation des ressources non 

renouvelables à court terme au mépris de la vie et du devenir des générations futures.

 

1992: marche de 500 km jusqu'à la capitale pour la reconnaissance de leur territoire.

 

2002: 4 mois de résistance pacifique contre l'exploitation illégale d'une compagnie pétrolière.

 

2003:dépot d'une plainte auprès de la commission inter américaine des droits de l'homme

contre l'état équatorien pour violation des droits de propriété collective.

 

Depuis renforcement de la mobilisation de la population à travers divers projets pour préserver

son héritage naturel et culturel: régularisation du rythme des chasses, tourisme communautaire,

transmission des pratiques médicinales, et éducation scolaire bilingue et traditionnelle.

 

Les projets de ce peuple ont une portée universelle et sont aujourd'hui un exemple de combat

déterminé et pacifique des peuples autochtones d'Amazonie.

 

Projet frontière de vie: 

 

Initié par Don Sabino, un Yachak ( chaman ) ce projet consiste à planter sur les 300 km qui forment

le pourtour de leur territoire , de vastes cercles d'arbres à fleurs de couleurs.

Ces arbres ont étés choisis pour leur propriétés médicinales, sacrées et leur usage domestique.

C'est également un moyen de protéger des espèces ancestrales endémiques en voie de disparition.

 

Cette immense frontière d'arbres à fleurs que les indiens Kichwas appellent dans leur langue

Sisa Nambi, le grand chemin vivant de fleurs, sera visible du ciel.

 

Mon projet:   aller voir ce peuple Kichwa de Sarayaku évidemment.

 

Il faut savoir que l'hébergement est assez rustique, sous tentes individuelles en palmes.Il faut

parfois construire sa cabane.

Il y a ensuite un lieu pour prendre les repas avec les villageois et on se lave dans la rivière

en contre bas.

 

J1 : départ depuis Puyo en busà 8h00, arrivée à Canelos vers 9h30, continuation du voyage en 

pirogue pour rejoindre Sarayaku vers 17h00. diner et nuit dans la communauté.

 

J2 : petit-déjeuner et marche dans la forêt, visite de la serre de plantation pour le projet Sisa Nampi

Diner et nuit dans la communauté.

 

J3 : petit-déjeuner puis balade en pirogue sur le rio Bobonaza, visite de la communauté de Sarayakilo

familles artisanes, randonnées.

 

J4 : petit-déjeuner , balade dans la communauté puis retour à Puyo.

Voir les commentaires

Published by Alain - - projets humanitaires

L'essor du tourisme en fait l'un des moteurs mondial en terme de développement économique.

Tout comme de nombreuses activités économiques , ce secteur a des retombées directes et indirectes sur l'environnement. Transport, consommation démesurée des ressources naturelles, pollution, déforestation,

folklorisation et inégalités sont des réalités touristiques actuelles.

 

Victimes, les forets qui ont un role vital dans la régulation du climat seraient en voie de perdre leurs capacités 

de stockage de carbone atmosphérique sous les effets de la sécheresse.Les scientifiques estiment qu'en mourant

l'Amazonie laisserait s'échapper 5 milliards de tonnes de co2, une catastrophe pour le climat.

 

Pour pallier à cette tendance, il est urgent de mettre en place une démarche qui vise à réduire les impacts

environnementaux , sociaux, et économiques du tourisme.

 

C'est pourquoi je m'engage à promouvoir un tourisme solidaire et responsable à travers le soutient d'actions environnementales.

 

Tourisme solidaire:

 

Il doit permettre , au travers d'une découverte et d'un échange touristique responsable, une répartition

plus équitable des revenus du secteur dans les pays en voie de développement.

 

Compensation territoriale:   

 

L'association VVE ( voyageurs et voyagistes éco-responsables ) vise à promouvoir un tourisme alternatif,

responsable et durable gràce à une sensibilisation des voyageurs et un soutient au voyagistes.

 

Une participation de 50 € par vol long courrier est reversé à VVE. et 35€ par vol moyen courrier.

 

VVE soutient deux projets : 

 

Projet frontière de vie:  mené par le peuple Kichwa de Sarayaku en Equateur.

 

C'est un projet qui vise à créer une frontière d'arbres à fleurs autour du village de Sarayaku comme le symbole

d'une lutte pacifique contre la déforestation de la forêt amazonienne équatorienne.

 

Association Solidarité Bolivie:  projet Solstice :scolarisation et soutien d'enfants aymara à La Paz pour leur

éviter à terme de vivre dans la rue.

Voir les commentaires

Published by Alain - - projets humanitaires


content

 

 

 

 

 

       C'est parti pour un tour du monde, de Rio à Livingstone,

 

                          Départ le 28 Septembre 2012........

 

 

 

 

 

 

      Au Tibet : altitude: 5030m.

 

 

 

 

 

 

Voir les commentaires

Published by alaintourdumonde -

tour du monde , de Rio à Livingstone.

Pages

Hébergé par Overblog